A la découverte des animaux vivants les plus vieux sur terre

En matière de durée de vie principalement longue, il faut préciser que le royaume animal l’emporte sur celui des humains. Ainsi, capables d’inverser ou d’annuler leur processus de vieillissement, certains animaux peuvent vivre pendant des siècles sur la terre. Voici à ce sujet, un article qui vous fournit plus de détails sur ces animaux terrestres.

Le requin du groenland

Ayant une longueur de 7,3 m, les requins du groenland ou « Somniosus microcephalus » siègent principalement dans les profondeurs des océans Atlantique et Arctique Nord, ceci sans aucune perturbation. Faisant partie des animaux terrestres vivants le plus longtemps possible, les requins du groenland présentent une durée de vie d’au moins 272 ans. Selon des études effectuées par Live Science, ces invertébrés sont en mesure de vivre jusqu’à l’âge de 512 ans. Il faut préciser que ces requins se nourrissent essentiellement de poissons et de phoques.

Les moules perlières d’eau douce

Figurant parmi les espèces en voie de disparition, il faut préciser que la plus âgée des moules perlières d’eau douce ( Margaritifera margaritifera) avait 280 ans. En effet, présentes aussi bien en Europe, au Canada qu’en Amérique du Nord, ces bivalves ont non seulement pour refuge les ruisseaux et les rivières, mais sont également en mesure de vivre jusqu’à 272 ans au minimum. De même, il faut notifier que la longue durée de vie de ces vertébrés dépend en grande partie de leur faible métabolisme.

Le sébaste rougheye

Connu également sous le nom de sébaste vermillon ou de sébaste à œil épineux, le sébaste rougheye est une variété de poisson, qui vit très longtemps sur terre. Mesurant environ 97 cm, cette catégorie de poisson brunâtre ou rose offre une durée de vie d’au moins 205 ans. De plus, selon les recherches menées par le COSEPAC (Comité sur la Situation des Espèces en Péril au Canada), le sébaste rougheye n’hésite pas à se nourrir de poisson, de crevettes ainsi que d’autres animaux marins. Ces animaux à longue durée de vie se réfugient dans les océans pacifiques du Japon et de la Californie.