Boeing : deux accidents inédits causent des dommages au géant de l’aéronautique

L’affaire Boeing est encore de nouveau sur la table. L’histoire se répète encore une fois malheureusement, les avions Boeing sont une fois encore source de mort. Le géant de l’aéronautique lui-même a demandé l’immobilisation de 128 appareils 777 après le tragique accident survenu à Denver.

Les Avions Boeing 777 aux arrêts

C’est après deux accidents des appareils utilisant les mêmes types de moteurs que la décision est tombée. D’abord c’est à Denver un Boeing 777 de moteur Pratt & Whitney PW4000 à eu une panne et a projeté des débris sur la ville de Denver. Puis, c’était le tour du Boeing 777-220 de United Airlines qui décolle pour Hawaï avec 231 passagers et 10 membres de l’équipage en son sein. Malheureusement ce Boeing n’a pas pu assurer le vol, car son réacteur droit à eu un problème, le pilote à dû faire demi-tour pour se poser au point de départ.
Des images vidéo prises de l’intérieur de l’avion par un des passagers, montre le réacteur en feu et le carénage du moteur entièrement enlevé.
Le FAA (l’autorité fédérale américaine de régulateurs de l’aviation) a donc consulté son équipe d’experts en sécurité aérienne et il a été conclu qu’il faille suspendre tous les vols de Boeing utilisant les mêmes moteurs que ceux des accidents. Steve Dickson, responsable de la FAA a alors demander avec l’aide de l’avionneur Boeing de suspendre les vols des moteurs de fiabilité douteuse.
Le règlement de ce problème a conduit à l’ouverture d’une enquête pour connaitre les causes.
Pendant que l’avion regagnait l’aéroport, des débris de très grandes tailles sont tombés dans des zones résidentielles dans la zone Broomfield. Heureusement aucun usager n’a été touché. Steve Dickson, a affirmé que les premières données de sécurité des avions a laissé des doutes qu’ils faut qu’une enquête plus approfondie vienne confirmer ou infirmer.