COVID-19 : L’UE pourra-t-elle s’en sortir ?

Si vous vous trouvez actuellement dans un des pays de l’Union européenne ou si vous avez des proches, des amis ou de la famille dans un des pays de l’Union européenne cet article va probablement vous intéresser. Peu importe votre position géographique dans le monde, vous êtes informé que nous traversons une situation sanitaire très critique. Au travers de cet article, nous portons à votre connaissance les mesures prises par l’Union européenne pour contrer la propagation de la pandémie.

Fait marquant

Les membres de l’Union européenne ont tenu le 21 janvier 2021 une vidéoconférence dans le cadre de l’accélération de la recherche du vaccin contre la pandémie, le dépistage et la vaccination de la population contre les nouveaux variants du virus.

Les réformes de l’Union européenne

Renforcer les soins nationaux de santé pour contenir la propagation de la pandémie. Aussi les états membres de l’Union européenne ont mis en place des mesures restrictives pour amoindrir les impacts socio-économiques de la pandémie.
Pour aider les pays membres de l’ONU à se remettre de cette pandémie, il a été pensé un plan de relance pour l’Europe. Un fond européen pour la relance afin de diminuer les dégâts de la crise a été mis en place depuis le 23 avril 2020. Un fonds spécial de 540 milliards d’euros a aussi été mis en place pour soutenir les travailleurs, les entreprises et les pays de l’Union européenne.
Le conseil européen dans l’optique d’une amélioration effective des choses est revenu régulièrement sur le problème de la pandémie. En s’intéressant plus aux stratégies de dépistage avec l’utilisation de test rapide, les règles en matière de quarantaine, la mise au point, et le déploiement des vaccins contre la covid-19, la recherche trans-frontière des contacts n’a pas été occultée, et même la question de la reconnaissance mutuelle des tests a aussi été régulièrement abordée.