Le miel pour quel usage ?

Produit par les abeilles, le miel est un nectar sucré et parfumé. Selon les fleurs butinées ou le miellat recueilli, le miel est constitué à 17% d’eau, à 79% d’hydrate de carbone. Avec un apport calorique considérable, environ 1272 KJ pour les joules dont 304 KCAL pour les calories, le miel est destiné à plusieurs usages dont nous pouvons citer quelques.

Le miel en médecine

Autrefois destiné à la consommation, le miel est aujourd’hui utilisé en milieu hospitalier pour soulager de nombreux patients. En effet, le miel est un puissant antiseptique naturel, un anti-inflammatoire. En médecine, il est utilisé comme pansement pour cicatriser les plaies résistantes et soulager les brulures. Il est depuis peu, prescrit pour stopper les effets secondaires de la chimiothérapie en cas de cancer. De nombreux chercheurs ont prouvé que l’efficacité de son action réside dans sa fabrication. Pour un résultat efficace, il faudrait privilégier un miel sans produit additif, pourquoi pas les produits locaux qui généralement sont bio. Rendez-vous sur leroyaumedesabeilles.com pour plus d’information sur le processus local de transformation du miel. De plus, avec sa teneur en eau et ses différents sucres, il est conseillé de consommer le miel pour avoir un taux de glycémie stable. Par ce biais, il devient l’allié efficace des diabétiques, il remplace valablement le sucre habituel et permet parfois de faire baisser le taux glycémie.

Le miel en esthétique

Longtemps considéré comme le nectar des dieux, le miel grâce à ses propriétés cicatrisantes, est meilleur pour le corps. En effet, dans les instituts ou même à usage domestique, le miel permet d’enlever les cellules mortes sur la peau. En plus de cela il la nourrit tout en resserrant les pores. Si vous avez les vergetures ou vous souhaitez combattre la cellulite, n’hésitez plus, il vous en faut. Pour cela, enduisez-vous simplement le corps de ce sésame et vous aurez en plus de l’effet recherché, donner un coup d’éclat à votre peau.