Les assurances location meublée : parlons-en !

Les assurances location meublée sont des types de protection qui sont offerts aux parties prenantes d'une location de maison déjà équipée. Ces parties prenantes y souscrivent et se garantissent chacun une sécurité. Cet article est sur le point de montrer les catégories d'assurance location meublée qui concernent chaque partie prenante. Soyez donc plus que jamais concentré.

Assurance pour le propriétaire

Le propriétaire de la maison meublée se retrouve dans une posture de premier responsable de la maison. Alors, il doit retourner à la source et s'assurer de ce que son locataire détient réellement une attestation d'assurance. Lorsque ce dernier est assuré, c'est le propriétaire qui se sent plus confiant. Après quoi, le propriétaire est invité lui aussi à faire assurer sa maison en remplissant les conditions qu'un assureur lui aurait présentées suite à un entretien. En remplissant les conditions, il sera appelé à choisir soit une assurance non occupant ou une assurance occupant (cela notifié si l'assurance est en vigueur même quand la maison est vide).

Assurance meublée saisonnière

L'assurance meublée saisonnière est une assurance qui s'applique aux maisons meublées qui sont louées à des personnes sur une courte durée. Bien évidemment, c'est plus en été que l'on constate ce genre de location, raison pour laquelle cette catégorie d'assurance est dite saisonnière. Le simple fait que le propriétaire ait tous les papiers à jour et que les locataires saisonniers puissent présenter l'assurance multirisque de leur maison principale suffit pour que la maison soit occupée. Par contre, le propriétaire devra souscrire à une assurance non occupant puisque la maison n'est occupée qu'à des périodes données.

Assurance pour le locataire

Tout comme le propriétaire a des devoirs vis-à-vis de l'assurance imposée par la République, le locataire aussi en a. En effet, il doit souscrire à une assurance pour garantir la sécurité de la maison et des meubles trouvés dans celle-ci. Par conséquent, il devra convaincre son assureur de prendre en compte les cas de vol, d'accidents provoqués ou de phénomènes naturels.